PREMIÈRES HEURES

A la fin 2021, nous avons mis en place un troisième ACI, dénommé « Premières Heures », avec une réglementation spécifique, pour accueillir des jeunes ayant connu un parcours de rue et pour lesquels les dispositifs d’insertion classiques sont inadaptés. Pour cela, nous avons conventionné avec l’association Convergence France, retenue par la Stratégie Pauvreté en tant que programme innovant pour placer des personnes en situation de grande précarité dans une dynamique d’insertion globale. L’intégration du FCP au réseau Convergence pour « Premières Heures » nous a permis de bénéficier d’une aide à l’accompagnement et de mutualiser nos moyens avec ceux de nos partenaires afin d’enclencher une dynamique globale d’insertion sur les volets de l’emploi, du logement et de la santé.

« Premières Heures » s’adresse exclusivement à des jeunes qui connaissent ou ont connu la rue et qui ne peuvent pas accéder à des SIAE (Structures d’Insertion par l’Activité Économique) classiques. Ces premières heures en chantier permettent un parcours progressif et adapté. Le recrutement est sans sélection, ni pré-requis. Le temps de travail proposé est adapté aux capacités et besoins de la personne : de 4 à 20 heures par semaine sur un parcours de 6 mois. Il n’y a pas d’attente de productivité. Ce qui est visé, c’est une remobilisation par le travail, un engagement dans un accompagnement qui permettrait une mise à l’abri de la personne. Les domaines d’activité sont variés : recyclage, menuiserie, peinture, aménagement et participation à un projet culturel porté par notre Atelier de Préformation.

Dans le cadre de sa mise en œuvre, nous avons recruté un travailleur social et mobilisé des moyens matériels (bureau, PC, équipements de protection individuelle, etc.).
Nous avons mis en place une organisation spécifique à partir d’une coordination avec notre ACI « Première Marche », ainsi qu’une régulation par quinzaine réunissant le travailleur social, la psychologue et le responsable du Pôle IAE.

Retour au
chantier permanent